Eclipse

NNamrak.org

jeudi 16 novembre 2006

Primaire bis

Suite aux injonctions de l'ami Emmanuel, on va tenter la fois une resurrection de ce blog, mais pas un live pour autant malgré le scrutin de ce soir, je travaille moi messieurs-dames.

Pour ceux qui veulent un live, il faut aller chez versac.

Je ne cache pas que je suis peu près sûr que Royal va passer au premier tour. Les deux vraies questions seront: - qui va gagner terminer deuxième et sera donc en position de force, soit pour prendre le parti en cas d'échec de Royal aux présidentielles, soit pour accéder éventuellement un poste de premier ministre en cas de succès? - les élections vont-elles se passer sans soupçon de fraude?

Pour le deuxième point, après la pagaille du vote pour les motions en 2006 qui s'étaient terminé en une synthèse incompréhensible pour les personnes extérieures au Parti Socialiste, il serait en effet souhaitable six mois du principal enjeu électoral de la vie politique française de donner une image peu près présentable en matière d'honnêteté et de démocratie.

On ne pourra pas dire qu'on n'a pas fait le maximum pour: listes électorales imposées par Solférino, nécessité de remonter les résultats très vite vers le niveau national. Comme on me l'a décrit ça ne souffre pas de critiques. Évidemment, il y aura des "vieux réflexes", moche euphémisme s'il en est...

Tags:

Soyons primaires

J'ai finalement vôté pour DSK. Sans particulièrement d'enthousiasme, mais sans honte non plus. J'expierai mon manque d'orthodoxie néo-marxiste plus tard, même si je me fais déj gentiment traité de droitiste par mail privé.

Comment expliquer que je considère qu'il est d'avantage de gauche d'essayer de fournir un travail chacun en considérant les données réelles de l'économie qu'en essayant de jouer celui qui nationalise le plus d'entreprises? Quitte proposer des montages boursiers grotesques pour qu'EDF se rachète elle-même? Peut-être en le disant, tout simplement.

J'aurais pu vôter Ségolène si je n'avais pas la vague impression qu'elle va exploser en vol. J'apprécie sa façon de lancer de nouvelles idées, mais j'apprécie assez mal son incapacité de les défendre de manière convaincante. Comme de toute façons la finalité de tout ça est que le PS gagne les élections l'an prochain, j'ai un peu peur que ce soit une erreur de casting. Et même, ses excès d'autoritarisme m'ont de toute façons d'hors-et-déj rafraichi.

Ce sera donc Strauss-Kahn pour moi.

Tags: